Lundi 30 juin : France/Nigéria – Comment passer une bonne soirée ?

foot ouiblog

Voilà plus de deux semaines que vous reluquez 22 beaux gosses en train de s’époumoner autour d’un ballon sur fond de Samba… pour un résultat qui frôle l’insolence (dixit Jules !) :

« Dis-donc il est mignon lui ? Comment il s’appelle ? »  « Hey Loulou t’as vu sa coupe de cheveux à lui ! Rhooo » « Non c’est Didier Deschamps ça ?! Il a pris un sacré coup de vieux ! Mais qu’est-ce qu’il fait là ? ».

On compatit…

Mais oui, vous faites des efforts, oui vous essayez de garder le sourire, oui c’est ennuyeux. Et l’on vous comprend… Y’en a marre des bikinis à paillettes quand on veut voir briller des étoiles ! Vous vouliez de la Samba, vous voilà avec le blues !

Pendant 1 mois, il préfère la télé à vous… Il faut vous y faire. Ne lui demandez pas de choisir « ce soir c’est le match ou moi ? » Vous risquez d’être vraiment déçue.

Pour vous aider à surmonter cette étape difficile, voici notre plan d’attaque pour marquer des buts lors du prochain match des bleus :
1.    Inviter les potes à la maison ! Soirée pizza, burgers, barbecue…
2.    Vous proclamez reine du Mojito « Tout tou tou toutoutou » – dommage si vous êtes enceinte ! Un smoothie ?
3.    Lire au préalable le foot pour les nuls
4.    Faites une petite blague « Quelle est la différence entre le Nigéria et un taxi ? Un taxi n’en prend pas plus de 4 ! » – effet garanti… après 2 mojitos !
5.    Plus de réflexion sur le physique des joueurs !

Entre nous, cette soirée est le moment idéal pour planifier vos vacances, si ce n’est pas déjà fait, ou demander la carte bleue (les soldes au Ouimum’s ont commencé !). Hypnotisé par la télé, Jules ne pourra rien vous refuser… C’est le moment idéal pour profiter de ses faiblesses et obtenir tout ce que vous voulez.  Pour peu que vous ayez bien bossé et réussi à instaurer une relation de manipulation confiance avec lui, mardi vous devriez vous faire plaisir ! A vous le Ouimum’s et nos cartes d’abonnements pour vos cours de pilates, de yoga, de zumba (bientôt !)… bah quoi, vous aussi avez le droit d’avoir de beaux mollets non ?